Parfois le silence c'est mieux que tout
Le fruit de la passion c'est plus que doux
Te regarder des heures et ne se voir nulle part ailleurs
Qu'ici ensemble le temps devant nous
Parfois l'inconscience est maître de nous
Laisser l'indifférence nous guider jusqu'au bout
Jusqu'à la lumière du jour, jusqu'au sommet de la tour
Ici, ensemble, le temps devant nous

Pas de beaux paysages, ni de crépuscule
Je ne me vois que dans tes bras ce soir
Pas les montagnes du Nord, ni les mers du Sud
Je ne me vois nulle par ailleurs ce soir
Aller trop vite, aller trop loin
Chanter sans rythme et parler pour rien
Combien l'ont fait et se sont perdus
Combien nous l'ont déjà dit, on ne l'aurait jamais cru
Mais je n'ai peur de rien quand je sens ton souffle fort
Non je ne crains rien sous la chaleur de ton corps
Dans le creux de tes bras, comme une enfant, je m'endors
Je n'ai peur de rien, peur, peur de rien non

Pas de beaux paysages, ni de crépuscule
Je ne me vois que dans tes bras ce soir
Pas les montagnes du Nord, ni les mers du Sud
Je ne me vois nulle par ailleurs ce soir

Pas de beaux paysages, ni de crépuscule
Je ne me vois que dans tes bras ce soir
Pas les montagnes du Nord, ni les mers du Sud
Je ne me vois nulle par ailleurs ce soir

Pas de beaux paysages, ni de crépuscule
Je ne me vois que dans tes bras ce soir
Pas les montagnes du Nord, ni les mers du Sud
Je ne me vois nulle par ailleurs ce soir (x3)

Video erróneo?