C'était un matin de Décembre,
ta voix au fond d'un teléphone:
"les dauphins tournent autour de moi,
c'est drôle il ne m'approche pas,
Qu'est ce que tu crois?"
Ce que je crois je n'ose le dire
Mes yeux humide retiennent un rire.
Mon coeur se noie en 1 instant,
je regarde l'appartemment, en souriant.

C'été vrai, enfin vrai,
partir pour le plus grand de nos voyage,
et s offrir notre plus beau visage.
Ce jour ou la vie parlé mieux que tout.
C'été vrai tellement vrai, ce matin ou l'on parté pour ailleurs,
le monde venait de changer de couleur,
quant déja des sourires flotté partout.

J'attend devant l'aéroport,
je te vois dans la foule qui sort.
Tes yeux qui cherche sont plus les meme.
Si tu savais combien je t'aime, combien je t'aime.
Tu as serré ma main sur ton ventre, sous la lune déja impatiente.
On c'est regardé un long moment, comme si on savé depuis longtemps, tellement longtemps


C'été vrai,enfin vrai,
partir pour le plus grand de nos voyage,
et s'offrir notre plus beau visage.
Ce jour ou la vie,parlé mieux que tout.
C'été vrai, tellement vrai
alors tu es sorti de l'eau toute pâle,
avec dans les yeux la force d'une étoile,
ce jour ou la vie parlé mieux que tout

C'été vrai,
Le monde allait changer de couleur,
déja des sourires flotté partout..
C'était vrai,
Et s'offrir notre plus beau visage, ce jour ou la vie parlera mieux que tout.

Video erróneo?